YAMAHA VMAX 1200 "JPS" 1986

VMAX JPS : GENESE.
Mon projet a mûri pendant de longs mois de l'année 2002.
A cette époque, je roule depuis plusieurs années avec mon Vmax "Prédator" qui est déjà mon 3ème  Vmax. Mais je veux allé plus loin dans ma démarche de personnalisation.
J'ai dans la tête une idée qui revient inlassablement : concevoir une moto dont l’esthétique serait basée sur la déco des F1 des années 75-80.
A savoir, les Lotus de Senna aux couleurs du sponsor John Player Spécial.
 Déco terriblement classieuse !
Fond noir rehaussé de liserés or et inscriptions or.

Fin 2002, je passe à l'acte.
 Le père François de Motos-Passion à La Sauvetat, me trouve une belle occase :
 un Vmax de décembre 1986, en très bon état et totalisant 35000 km.
Il est d'origine et équipé du pont court, privilégiant l'accélération plutôt que la vitesse de pointe.
Je le démonte entièrement durant l'hiver et
 attaque sans tarder la restauration et les modifications imaginées.
A savoir :
Train avant complet de Suzuki 750 srad mais avec étriers Brembo 4 pistons et durites avia
Train arrière de Bandit 1200 modifié pour la transmission par cardan sur bras oscillant renforcé
Coque arrière Tuning Formula ( la vraie )
Ecopes, caches radiateur et latéraux, sabot moteur CMS
Guidon cintre bas et petit carénage de scooter en tête de fourche plus compteur Ace Wheel
Moteur révisé, équipé du V-boost et T-boost avec filtre K&N,
ligne d'échappement Cobra avec silencieux dans la coque
Commandes reculées maison et amortisseurs à bombonne

Les travaux vont durer plusieurs mois,  presque quotidiennement (les soirs) et
 beaucoup de week-end.
Voila le résultat de 6 mois de boulot !


Il s'agit d'une peinture polyuréthane noire satin, d'une base dorée pur, protégée par un vernis satin d'origine Mercédès et tous les lettrages et liserés sont peints à l'aérographe.
Le moteur a reçu le même traitement noir.
 Je n'utilise pas de peinture haute température, simplement des produits haut de gamme,
certes chers à l'achat mais qui tiennent très bien dans le temps. Et puis, je le répète, le bon résultat du travail dépend à 80 pour 100 de la préparation des supports.
J'ai réalisé le sigle JPS à l'aérographe pour travailler sur les ombres et
donc donner du relief à l'ensemble.

A l'époque, j'avais opté pour cet aileron de scoot mais rapidement,
 je l'ai supprimé pour deux feux à leds incorporés dans la coque.

Remarquez les renforts de bras et la qualité des soudures,
 le tout réalisé par mon ami César.

2003 lors du salon des sports motorisés qui se tenait à la Grande Hall de Clermont-Fd,
la JPS a obtenu le 1er prix du concours tuning. Remarquez sa grande sœur derrière.

2003 toujours, le Vmax Club des Volcans organise le très mémorable Volcanic Vmax Meeting au pieds du Puy de Dôme. Week-end magique qui restera gravé dans l'esprit de ses participants.  

Voici le logo du club que j'ai conçu.
Puis la réplique en drapeau que j'ai peint sur du tissu satin.


Rassemblement des Vmaxistes au sommet du Puy de Dôme.


Grande discussion entre passionnés du Vmax autour de la JPS.
Ha!!! quel panard de rouler sur les routes auvergnates avec un Vmax adapté. 

Hiver 2006-2007, je me lance dans des modifications d'importance:
j'ai pété la gueule de l'écureuil (caisse d'épargne),
 pour acheter un arrière complet OTEC avec pneu de 240.
C'est cher mais le matos est top et s'installe "finger in the noise".
Après un montage à blanc, je peins en doré le bras oscillant et le couple conique
puis la jante en noir avec le logo Vmax en doré.

Je monte aussi un pot US Cobra, tout inox, 4 en 1.
Du collecteur au silencieux sous la coque,
 je réalise le tube intermédiaire que je fais passer au travers du nouveau bras oscillant OTEC.


J'en profite pour monter des faux cornets sur les chapeaux de carbus et un phare de FZ6 à l'avant. Je descends les rétroviseurs sous les comodos car la vision n'est plus gênée par les coudes (en position haute). Je change également la housse de selle qui commençait à mal vieillir.
Enfin, je remplace les antiparasites d'origine par des NGK Racing. 




Toujours en 2007, je participe au 2ème Vmax Tour organisé par Vmax le Club de Paris.
La semaine de moto se termine au meeting Vmax de Lyon qui se finira pour moi en apothéose puisque je gagnerai le concours tuning avec la JPS.


A SUIVRE