PEINTURES DE CASQUES : ARCHIVES

Voici un florilège des peintures de casque
que j'ai réalisées à temps perdu pendant quelques d'années.
Au commencement, je peints à la bombe quelques mobs et objets divers pour les copains.
 Le résultat n'est pas vilain mais manque de fiabilité dans le temps.
De plus, la peinture en bombe ne résiste pas aux hydrocarbures.
Les potes m'encouragent à persévérer et je passe donc à la vrai peinture de carrossier.
Un ami me propose d'essayer son pistolet qu'il vient de fabriquer de toutes pièces, il est tourneur-fraiseur. Je m'en sers pour vernir mes premières décos sur casque faites à base de vynil collé.   Les résultats sont concluants car le verni de finition améliore considérablement le rendu.









 Après ces quelques décos, je découvre qu'il est possible de faire mieux avec du matériel adapté.
A savoir, l'aérographe et toutes les techniques qui en découles: pochoirs, masquages, dégradés...
Je fais donc l'acquisition d'un aéro. d'origine US, un badger 150 double action à 1800 Frs (Dollars oblige) et je me fabrique un compresseur à base de moteur de réfrigérateur et de bombonne d'air comprimée de camion. Un bloc mano-détendeur, une filtration et un interrupteur au pieds plus tard et me voila prêt pour essayer d’apprivoiser l'aérographe.
Il me faudra pas moins de 6 mois de pratique assidue pour assimiler les techniques de l'aéro.
Les résultats sont probants et les commandes ne tardent pas.
En voici quelques exemples.