dimanche 1 décembre 2013

SUZUKI GSX 1100 : GARDE-BOUE ARRIERE ET SUPPORT DE PLAQUE

Je souhaite intégrer la plaque d'immatriculation sur le garde-boue comme je l'ai déjà fait sur mon Vmax JPS. Ce montage supprime toutes les projections d'eau et de gravillons  venant du pneu arrière, permet d'y fixer la plaque et "libère" le dosseret de selle et le feu.
Je vais me baser sur celui de mon Vmax (voir photo) mais en créant de nouvelles fixations sur le bras oscillant de 1200 Bandit puisque rien n'est prévu d'origine .

Je prépare un gabarit en carton des futures fixations au bras oscillant puis sur une tole d'alu de 4mm, je trace l'épure de la nouvelle pièce. 
 



 
 
Après une bonne heure de disqueuse et de limes, voila l'aspect de la platine, avant son cintrage autour du pneu arrière.
 

 

Il reste à déterminer l'emplacement exacte des points de fixation à souder sur le bras et percer ensuite la platine en rapport.





dimanche 3 novembre 2013

SUZUKI GSX 1100 : RADIATEUR D'HUILE

En Europe, les Suzuki GSX 1100 et 750 ne seront équipées d'un radiateur d'huile qu'à partir des modèles EF de 1983 afin d'optimiser le refroidissement de l'huile de graissage moteur.
Mais mon modèle de 1980 est prévu ( de chaque coté du couvercle de filtre ) pour recevoir les raccords des durites d'huile car aux USA, les GSX en étaient déjà pourvues.
Je trouve d'occasion un radiateur et ses durites mais sans la platine de fixation au cadre.
Je vais donc la fabriquer car elle n'est plus disponible chez Suz.
 
Une tôle d'alu de 2mm et 2 heures plus tard, voila le travail.


 
 
Sur le montage d'origine, les durites acier passent devant le couvercle de filtre à huile, gênant son démontage lorsqu'on veut remplacer le filtre.
Je décide de "travailler" les durites afin de modifier leur cheminement.
Voir les repères rouges sur les photos.
 
 
Ainsi modifiées, les durites ne gênent plus le démontage du couvercle de filtre. 
 
Pour permettre à l'huile de transiter par le radiateur et ses durites, il faut boucher en partie le passage d'arrivée d'huile dans le carter de filtre. Pour cela, je confectionne un bouchon en alu de diamètre 15 mm avec un trou de 5 mm que je rentre en force. Voir dans le cercle rouge de la photo ci-dessous.
 
 
 
Il reste à raccorder tout ça au radiateur...


Avant de démonter pour restauration et mise en peinture, je fabrique une grille de radiateur pour un aspect fini. Dans une tôle d'alu de 2mm, je découpe, tronçonne, lime et perce pour obtenir ça.
 

 
 
 Voila la pièce installée provisoirement sur le radiateur.
 
 
Pour finir, peinture noire et grille collée. 
 


 
 
 


dimanche 13 octobre 2013

SUZUKI GSX 1100 : PEINTURE ET DECO.

En attendant que le sellier termine la housse de selle, je m'occupe un peu de la déco.
Je souhaite remplacer le réservoir d'origine par celui d'une 1000 GS que je trouve plus fin et plus élancé. Il me faut trouver un robinet d'essence car pour une fois, celui du 1100 GSX ne se monte pas sur le réservoir du 1000 GS.
Après un sablage complet, je le mastique pour boucher la rainure latérale et les pocs. Je peints ensuite la rampe de carbu et le fond de selle en noir.

Peinture du fond de selle et de la rampe de carbus.


 Voici l'aspect donné avec le réservoir de 1000 GS qui se fixe comme l'origine. Merci la standardisation. La ligne de la moto y gagne en fluidité.


Le sellier a fini la housse de selle et je vais pouvoir la fixer moi-même pour être sur de sa position par rapport au réservoir et au dosseret arrière.
Je la colle à la néoprène mais je suis surpris par la puissance de ce type de colle qui dissout la peinture noire polyuréthane. Je suis donc contraint d'utiliser des pinces rapides pour laisser sécher la colle pendant plusieurs heures.

 


Aujourd'hui, la météo n'est pas terrible, j'en profite pour finir la préparation du réservoir et l'apprêter.

 
Suivent le garde-boue avant et le dosseret de selle. 
 
A l'aérographe, je peints le jonc anciennement chromé du feu arrière.
 

 
 
Après de longue recherches, mon pot TITI ( Société Maurer : distributeur de peinture ) fini par me trouver un rouge exceptionnel ( Origine Cagiva ) .
Il va servir à ma déco basée sur les couleurs des Suzuki de grands prix des années 78 à 80 du team Texaco Héron. Rouge-Jaune-Noir.
 
 
 
Mais je remplacerais le jaune par un doré pur. 
Je peints donc les trois éléments de carrosserie en rouge. 
 

 
 

mardi 1 octobre 2013

SUZUKI GSX 1100 : PREMIER ESSAI ROUTIER



Il est temps de passer aux essais du bestiaux afin de valider les modifications apportées, voir de modifier si le besoin s'en fait sentir.
Je confectionne une plaque d'immatriculation à l'ordi, je change les disques de frein par des neufs, un rétro, la pression des pneus, de l'essence et je part rouler autour de Clermont sans trop m'éloigner ( on sait jamais).
100 bornes plus tard, je fais un premier bilan:
Très bon comportement moteur, il est souple et plein dès les bas régimes et envoi grave en haut. Boite de vitesse : RAS.
L'embrayage montre des signes évident de faiblesse, il est à remplacer.
Je dois quand même revoir la carbu car les gicleurs de 117.5 sont trop petits ( 107.5 d'origine).La couleur des bougies est trop claire, ce qui témoigne d'une carbu pauvre en essence. Je vais installer des gicleurs de 127.5 et réessayer.
Les nouveaux gicleurs de ralenti vont bien, je dois simplement peaufiner le réglage des vis de richesses pour obtenir un ralenti stable.
Soucis coté échappement : il est bien trop bruyant à hauts régimes.
La partie cycle va bien, elle est maniable et se place aisément en courbe même lors des freinages sur l'angle où elle ne se relève pas. Mais il manque un peu de stabilité du train avant à haute vitesse et lors des fortes accélérations. Un amortisseur de direction plus quelques renforts de cadre devraient corriger cette légèreté de l'avant. 
Le freinage facilement dosable est puissant et progressif.
Les suspensions ont besoin d'être accordées.
 


Deuxième essai routier.
J'ai remplacé l'embrayage par un neuf équipé de ressorts renforcés, la commande devient plus dure mais il ne cire plus à hauts régimes.
J'ai changé les gicleurs principaux par des 127.5. La carbu est plus riche mais après vérification de la couleur des bougies, je vais encore enrichir avec des 132.5.
Pour le bruit de l'échappement, j'ai fabriqué dans de l'alu, une plaque réduisant le diamètre de sortie du silencieux. Trois rivets pop et le résultat me convient tant au niveau décibel qu'esthétique.
 
 
Tout cela est positif, ce qui l'ai moins, c'est qu'en rentrant et en faisant le tour de la moto, j'ai constaté une fuite d'huile au joint de culasse, à droite. Aie !!!
Quand je démonterai le moteur pour le peindre, je devrai régler ce problème.
  
Je fais l'acquisition de disques "wave" avant et arrière que je m'empresse de monter sur les jantes.
 

mardi 24 septembre 2013

YAMAHA 500 XT : PREPARATION

YAMAHA 500 XT

MOTO DE CARACTÈRE S'IL EN EST !!!
Hiver 2010, je décide de refaire un 500 XT, au chaud, au fond de ma cave.
J'en trouve un dans la campagne auvergnate : il est de 1980, pourri mais la mécanique semble en état.
La voici dans son jus mais avec un avant de Vmax, comme ça, juste pour voir. Résultat: sympa mais bien trop lourd. Je laisse tomber l'idée.
Il est équipé de jantes de 500 sr, les amortisseurs ne fuit pas malgré leur état, le garde-boue arrière en tôle est complètement rouillé, l'échappement est en très bon état, la housse de selle rafistolée, le réservoir alu poqué et fuit, la partie-cycle a vécue et le kit chaine rouillé, le moteur fuit l'huile au joint de culasse mais il comprime et démarre très bien. Un léger cliquetis se fait entendre à chaud, coté distribution.



 En fait, je veux la remonter en super-mot. mais à ma façon.
Je souhaite l'équiper de jantes à batons avec des pneus de route, un freinage de sportive, une ligne d'échappement inox, une cure générale d'alègement et une déco sympa mais en conservant la signature esthétique d'origine. 
 Avant cela, un démontage en règle et une restauration générale s'impose.
 
Quatre mois plus tard, voila la première version.
Sablage, soudure, cintrage, peinture, inox, aluminium, plastiques,
 tout y passe pour en arriver à ça.

 A l'avant: fourche de Kawa 650 klr, roulements de direction coniques, roue de Suzuki 500 gse, pneu Pirelli, disque de frein de 1100 gsxr, durite avia sur étrier Tokico 6 pistons, plaque phare de Yamaha enduro, garde-boue sm, guidon de 28mm et compteur de vtt.

A l'arrière, bras oscillant alu de 600 XT auquel j'ai supprimé les biellettes d'amortisseur et fait souder des pattes d'encrage pour les bi-amorto d'origine. Roue de 500 gse et étrier de Kawa, pneu Pirelli, durite avia, kit chaîne neuf, dosseret de selle de Kawa 650 kz de 1978, feu à leds en 12 volts et silencieux Micron sous la selle.
Ligne d'échappement maison en inox (merci Christophe pour les soudures).
Finalement, le moteur est très sain, joints de haut moteur neuf,  pas de fuite et bonne compression, je lui colle un radiateur d'huile de Triumph en dérivation du circuit de graissage.
 Je remplace le filtre à air par un élément K&N et je supprime son boîtier d'origine.
 Je simplifie le faisceau électrique et le passe en 12 volt (rebobinage de la bobine principale, suppression de la batterie, régulateur de tension 12 volt, lampe H4 dans le phare).
Je garde l'allumage d'origine par rupteur et condensateur qui sont neufs.

Pendant que le sellier refait la housse de selle ( la précédente ne me convenant pas ) , je revoit la déco en repeignant le réservoir (traité au Restom). Je choisi le bleu Yam que je marie avec du blanc et je peins un gros liseret rouge de séparation. Plus quelques auto-collants bien choisis et voila le résultat.
   

A l'usage, il va s'avérer que le silencieux sous la selle, c'est beau mais les gaz chauds d'échappement fondent les plastiques de la plaque et des clignotants malgré le déflecteur en bout du silencieux.
Je dois revoir ma copie. Je reprends la ligne pour y placer le silencieux latéralement mais en essayant de le rendre le plus discret possible.


La modification du pot est faite, mais sans décibels-killer, le "poum-poum" est sympa mais bien trop bruyant.
 
 

Il faut que je peigne la patte de fixation du silencieux en noir.

  
 

YAMAHA 500 XT









Merci à Olivier pour les dernières photos.